Oui. Le Paracétamol est le premier traitement à essayer lorsque on a mal. Mais il est souvent inefficace dans les douleurs dites « neurogènes » c’est-à-dire les douleurs liées directement à la SEP. Il en va de même des anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’Ibuprofène, des morphiniques et médicaments proche de la morphine qui sont sont souvent peu efficaces. Les médicaments efficaces sont les anti-épileptiques (Neurontin, Lyrica, etc.), les anti-spastiques (Liorésal), le Rivotril, qu’il est souhaitable de ne prendre que sur une courte période, et les antidépresseurs dont il existe plusieurs catégories.

Il ne faut pas négliger le rôle important de la kinésithérapie et de la réadaptation, qui par le biais d’exercices répétés contribue à diminuer les douleurs en augmentant les capacités musculaires et motrices.