À priori, il n’y a pas de contre-indication. Cependant, les médecins sont généralement prudents et choisissent fréquemment de refuser le sang d’une personne porteuse d’une maladie chronique et immunologique comme la SEP.